EST UN FORUM DE DIALOGUE ISLAMO-CHRETIEN POUR LA FRATERNITE ET LA PAIX ENTRE LES DEUX COMMUNAUTES DE FOI SANS CONCESSIONS DOCTRINALES. (Lire Déclaration du Fondateur impérativement)
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion    
Soyez les bienvenues dans notre Forum














Partagez | 
 

 Biographie des saints patriarches Abraham, Isaac et Jacob

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Catholique
Membre
avatar

Religion : Catholicisme
Sexe : Féminin Messages : 372

MessageSujet: Biographie des saints patriarches Abraham, Isaac et Jacob   Dim 6 Mai - 17:47

Rappel du premier message :

Bonjour,

Après avoir présenté les critères de la prophétie authentique et une biographie de chacun des prophètes d' Israël, je vous propose de relater la vie des saints patriarches Abraham, Isaac et Jacob car, de même que la tradition musulmane est très confuse quant à l'identité et au ministère des prophètes, elle n'est guère plus crédible sur l'histoire des patriarches.



La Genèse nous présente le récit de la création du monde et les débuts de l’histoire humaine qui naît du péché originel de nos parents, Adam et Eve puis elle se concentre sur le récit de la fondation de la lignée messianique de qui nous viendra le Sauveur, Jésus-Christ qui nous libère des effets de cette faute initiale.
Abraham est le patriarche dont naîtra le peuple juif, comme peuple témoin du Dieu qui se révèle et qui va se faire connaître comme le Dieu créateur et le Dieu sauveur.

Son histoire est organisée autour de 4 révélations que Dieu fait de Lui-même à Abraham et qui inaugure chacune une  période de la vie du patriarche :
• Genèse 11, 31-14
• Genèse 15-16
• Genèse 17-21
• Genèse 22-25, 18

1/ Origine d’Abram : Genèse 11, 10-32

Il descend de Sem, à la dixième génération (1 Chr. 1, 27). Son père s’appelait Térah et il avait également deux frères : Nachor et Aran (qui est le père de Lot). Abram naquit à Ur, en Chaldée (aujourd’hui  Tell al-Muqayyar dans l’actuel Irak). Il vécut au 21ème siècle avant Jésus-Christ, sous le règne de la 3ème dynastie d’Ur (2112 à 2004 avant notre ère) qui eût pour rois : Ur-Nammu, Shulgi, Amar-Sîn, Shu-Sîn et Ibbi-Sîn.

Le nom d’Abram est assyrien est signifie « père élevé ». On le trouve sous 2 formes dans les monuments assyriens : Abu-ramu ou Ab-ram.

De sa vie avant que Dieu ne se révèle à lui, on ne sait rien de sûr : la Bible n’en dit mot. Toutefois, la tradition juive rapporte cette légende dans le Midrash Rabba 38, 13 sur Genèse 11, 28 et dans le Talmud de Jérusalem Pesahim 118a. Voici l’extrait du Midrash sur la Genèse :

Partant du verset Gen. 11:28 ("Et Haran mourut devant son père"), un Sage entreprend de combler ces lacunes.

« R. Hiyya petit-fils de R.Ada de Yaffo [dit] :
Terah était idolâtre.
Un jour, il sortit et chargea Abraham de la vente [des idoles].
Si un homme venait acheter une statue, il lui demandait :"Quel âge as-tu ?"
[Le client] répondait: "Cinquante" ou "Soixante ans".
[Abraham] disait alors: "Il a soixante ans, et il veut vénérer une statue d'un jour."
[Le client] se sentait honteux et partait.
Une femme vint un jour, avec un panier de farine. Elle dit: "Voici pour tes dieux."Abraham prit un bâton, et fracassa toutes les idoles, à l'exception de la plus grande, dans la main de laquelle il mit le bâton.
Son père revint et demanda ce qui s'était passé. [Abraham] répondit: "Cacherais-je quoi que ce fût à mon père ? Une femme est venue avec un panier de farine et m'a demandé de les donner à ces dieux." Lorsque je l'ai offerte, un dieu a dit :"Moi d'abord !", un autre "Non, moi d'abord !" Alors, le plus grand s'est levé et a brisé toutes les autres.
[Son père] lui dit : "Te moques-tu de moi ? Comment pourraient-elles faire quoi que ce soit ?"
[Abraham] répondit : "Tes oreilles n'entendraient pas ce que ta bouche vient de dire ?"
Terah emmena [Abraham] chez Nemrod: * [Nemrod] lui dit: "Adorons le feu". * [Abraham] lui dit: "En ce cas, adorons l'eau, puisqu'elle éteint le feu." * [Nemrod] lui dit: "Adorons l'eau". * [Abraham] lui dit: "En ce cas, adorons les nuages, puisqu'ils portent l'eau." * [Nemrod] lui dit: "Adorons les nuages." * [Abraham] lui dit: "En ce cas, adorons le vent, puisqu'il disperse les nuages." * [Nemrod] lui dit: "Adorons le vent." * [Abraham] lui dit: "En ce cas, adorons l'homme, puisqu'il résiste au vent." * [Nemrod] lui dit: "Ce que tu dis est absurde ; je ne m'incline que devant le feu. Je vais t'y précipiter. Que le Dieu devant lequel tu t'inclines vienne et t'en sauve."
Haran se trouvait là.
Il [se] dit : quoi qu'il en soit, si Abraham s'en sort, je dirai que je suis d'accord avec Abraham ; si c'est Nemrod qui triomphe, je dirai que je soutiens Nemrod.
Après qu'on eut jeté Abraham dans le four, et qu'il en fût sorti indemne, on interrogea [Haran] : "Avec qui es-tu [allié]" ?
Il leur dit : "Je suis avec Abraham."
Ils le prirent et le jetèrent dans le feu, et ses tripes brûlèrent.
Il sortit et mourut devant Terah son père.Voici la signification du verset : "Et Haran mourut devant son père." »


Toutefois, ce récit qui laisse entendre une aspiration très forte d’Abram à rencontrer le Dieu unique, il ne fait pas partie de la révélation.

La véritable histoire d’Abram commence quand Dieu se révèle.

à suivre...
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Catholique
Membre
avatar

Religion : Catholicisme
Sexe : Féminin Messages : 372

MessageSujet: Re: Biographie des saints patriarches Abraham, Isaac et Jacob   Sam 7 Juil - 9:50

Wahrani a écrit:

Bonsoir Catholique
J’estime en simple musulman être en droit de penser que s’en remettre à l’appréciation de ces illustres auteurs inconnus (Ancien et Nouveau Testament) pour décider du bien-fondé ou pas des contes et fables de l’Ancien et Nouveau Testament, équivaut à confier des transplantations cardiaques à des chirurgiens débutants.
Bonjour Wahrani,

Excusez d'abord, ma réponse tardive et mon absence prolongée du forum.


Les auteurs de l'AT et du NT ne sont pas inconnus : le premier d'entre eux est Dieu le Saint-Esprit. Puis viennent les auteurs humains : les prophètes et les hommes de Dieu sont les auteurs des différents livres de l'Ancien Testament, comme Esdras qui a écrit les Chroniques et Jérémie, celui des deux livres des Rois.

 
Les écrit hébraïques, c'est un peu comme la culture: plus on en étale (comme vous le faites, chère Catholique) et moins il en reste au fond.
Ce qui plus que certain, mon Islam en plus de ma tête cartésienne, n’interdit de croire au récit du combat de Jacob avec Dieu ?

Dans ce cas, votre Islam vous éloigne irrémédiablement de Dieu.
 
Avec une pure évidence, mon Islam oblige à reconnaître toutes les communautés spirituelles, tous les prophètes antérieurs et se considère comme le dénominateur commun à toutes les religions.
C'est bien et honorable. Toutefois, l'Islam est très confus quand il s'agit de dresser la liste des prophètes et la teneur de leur propos. Vous reconnaissez les prophètes sauf que vous ne savez ni qui ils sont, ni ce qu'ils ont dit.

Mais je reconnais que vous auriez raison sur un point : celui du dénominateur commun  à toutes les religions. L'islam n'est pas une religion révélée mais une religion naturelle, fondée sur le raisonnement humain.

 
Ainsi, l’islam reconnaît comme siens tous les prophètes qui se sont réclamés du dieu unique et éternel. le coran dit à ce sujet :
Il a prescrit pour vous en matière de religion ce qu’il a prescrit à Noé, ce que Nous t’avons révélé, ainsi que ce que Nous avons prescrit à Abraham, à Moïse et à Jésus : pratiquez la religion et n’en faites pas un sujet de division.
(Coran Sourate: 10-13).

Oui, mais vous ne savez rien de qui a été prescrit à Noé, Abraham, Moïse et Jésus puisque vous rejetez les seuls textes inspirés et dignes de confiance les concernant pour y préférer des fables. Vous voilà bien avancé.
 
A cet égard, les versets du coran qui mettent l’accent sur le respect des messages antérieurs à l’islâm sont nombreux, ils témoignent de l’importance accordée par l’islâm aux différences religieuses qu’il considère comme dans la nature des choses pour le coran.

L'islam ignorant tout de ces "messages antérieurs", le respect qu'il préconise est sans objet. Enfin, affirmer que les différences religieuses sont dans la nature des choses est une grave offense à la sainteté de Dieu qui veut que tous les hommes le connaissent. Les différences religieuses sont la preuve du péché originel qui a plongé les hommes dans l'ignorance de Dieu.
 
Conclusion, l’Islam nous prépare  à comprendre ce qui est à l'œuvre dans ces évènements prophétiques d’une manière encore plus rationnelle. L’islam n'éprouve aucune hostilité ou animosité envers les autres religions et civilisations  bien au contraire, il reconnaît à ces religions et civilisations le droit d'exister avec leurs spécificités et leurs valeurs propres. il recommande aux musulmans de respecter ceux qui ne partagent pas les mêmes croyances qu'eux et de vivre avec eux en bons termes.
Sans l'appui de la parole de Dieu Lui-même qu'Il a donné à ses prophètes véritables, toute la rationnalité du monde ne vous permettra jamais de comprendre les évènements prophétiques.

Toutefois, je suis heureuse de voir que vous honorez votre islam par votre grande courtoisie dans ce débat.

Que Dieu nous fasse miséricorde !



 
Cordialement




Catholique
Revenir en haut Aller en bas
Wahrani
Membre
avatar

Religion : Islam
Sexe : Masculin Messages : 114

MessageSujet: Re: Biographie des saints patriarches Abraham, Isaac et Jacob   Dim 8 Juil - 15:01

Catholique a écrit:
Citation :
Oui, mais vous ne savez rien de qui a été prescrit à Noé, Abraham, Moïse et Jésus puisque vous rejetez les seuls textes inspirés et dignes de confiance les concernant pour y préférer des fables. Vous voilà bien avancé.
 
L'islam ignorant tout de ces "messages antérieurs", le respect qu'il préconise est sans objet. Enfin, affirmer que les différences religieuses sont dans la nature des choses est une grave offense à la sainteté de Dieu qui veut que tous les hommes le connaissent. Les différences religieuses sont la preuve du péché originel qui a plongé les hommes dans l'ignorance de Dieu.
 
Bonsoir Catholique, 
D'abord en réponse à votre Commentaire ci-dessus, je citerai la le verset de Jérémie 8: 8 - "Comment pouvez-vous dire; "Nous sommes sages, et la loi du Seigneur est avec nous"? Mais, voyez, la fausse plume des scribes en a fait un mensonge.
 
Ce qui nous amène à dire que la Bible contient certains passages de la vie des prophètes rudes voir violents que le Coran ne reprend quasiment pas tout en restant dans une logique pieuse des récits prophétiques.
 
Le Bon comportement des prophètes bibliques et de tous les autres prophètes du Coran est une évidence, une certitude même et surtout le Coran réfute toute violence attribuée à Dieu ou à ses prophètes. Dans la Bible, l'image des prophètes est souvent loin d'être parfaite; fornications, meurtres et massacres sont souvent décrits tout au long de quelques récits de ces hommes pourtant réputés proches de Dieu.
 
Le problème vient de la déformation des récits Bibliques qui ne furent mis à l'écrit que beaucoup plus tard après la mort de Moïse et de Jésus. Aujourd'hui, aucun chrétien ou juif ne peut nier le fait incontestable que la Bible a bien subit des altérations.
 
Les récits des prophètes dans le Coran ne visent pas à rétablir des vérités historiques mais le but est de donner un enseignement moral, pour leur vertu modèle et leur valeur de parfait
 
Le Coran guide de lecture de la Bible à ce titre je citerai comme exemple  le massacre des hébreux sous l'ordre de Dieu ne fait pas de doute dans la Bible alors que le Coran le laisse entendre.  
 
« Et lorsque Moïse dit à son peuple : Ô mon peuple, Vous vous êtes fait du tort à vous-mêmes en adoptant le culte du Veau. Repentez-vous donc à votre Créateur, entretuez-vous (ou donnez-vous la mort selon les traductions), ceci est meilleur pour vous auprès de votre Créateur qui vous a pardonné. Car il est Plein de mansuétude et de clémence.» (Sourate 2, Verset 54)
 
Rien dans le Coran ne permet d'affirmer que Moïse massacra les hébreux pour avoir adoré le veau en dehors de Dieu.
 
Donc je peux conclure que La religion musulmane se veut une révélation en langue arabe de la religion originelle d'Adam, de Noé, et de tous les prophètes parmi lesquels elle place aussi Jésus.
 
Ainsi, elle se présente comme un retour à la religion d'Abraham (appelé, en arabe, Ibrahim) c'est-à-dire une soumission exclusive à Allah.
Pour les écrits bibliques comme :
          Le Suhuf-i-Ibrahim   (les Feuillets d'Abraham),
          La Tawrat   (le Pentateuque ou la Torah),
     Le Zabur de David et Salomon (identifié au Livre des Psaumes)  
          L‘Injil  (l'Évangile).
 
Le Coran reconnaît l'origine divine de l'ensemble des livres sacrés du judaïsme et du christianisme, tout en considérant qu'ils sont, dans leur état  actuel, le résultat d'une falsification assez profonde et ce qui avait nécessité le remplacement des Écritures par une autre, ce fait est validé par le verset suivant :
 
Et sur toi Nous avons fait descendre le Livre avec la vérité, pour confirmer les Livres qui étaient là avant lui et pour prévaloir sur eux. (…) Coran, 5:48
 
Ici, les mots «prévaloir sur eux» confirment que les Écritures précédentes sont remplacées par le Coran.
 
Ce n'est pas nullement un hasard que l'un des noms du Coran est Furqan le discernement, c'est à dire qui sépare le vrai du faux.
 
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
http://dialogue-religion.forumalgerie.net
Catholique
Membre
avatar

Religion : Catholicisme
Sexe : Féminin Messages : 372

MessageSujet: Re: Biographie des saints patriarches Abraham, Isaac et Jacob   Dim 15 Juil - 14:11

Bonjour Wahrani,

Wahrani a écrit:
Le problème vient de la déformation des récits Bibliques qui ne furent mis à l'écrit que beaucoup plus tard après la mort de Moïse et de Jésus. Aujourd'hui, aucun chrétien ou juif ne peut nier le fait incontestable que la Bible a bien subit des altérations.

J'apprécierais beaucoup que vous soyez en mesure de démontrer ce que vous affirmer, manuscrits à l'appui de préférence.

Ces altérations dont vous parlez dans une affirmation infondée, n'existent pas et la tradition manuscrite suffit amplement à le prouver et j'ai donné dans différents fils de discussion, d'abondantes explications à ce sujet.

Le reste de votre message qui n'est fait que de généralités imprécises et invérifiables confirme ce que j'ai écrit plus haut : vous parlez des prophètes sans savoir qui ils sont, quand ils ont vécu et ce qu'ils ont fait. Pour couronner le tout, vous vous appuyez sur un texte qui n'a jamais existé "les feuillets d'Abraham"...

Comment pourriez-vous discerner quoi que ce soit ?

Pax Christi,

Catholique


Revenir en haut Aller en bas
Wahrani
Membre
avatar

Religion : Islam
Sexe : Masculin Messages : 114

MessageSujet: Re: Biographie des saints patriarches Abraham, Isaac et Jacob   Lun 16 Juil - 20:41

Catholique a écrit:
Le reste de votre message qui n'est fait que de généralités imprécises et invérifiables confirme ce que j'ai écrit plus haut : vous parlez des prophètes sans savoir qui ils sont, quand ils ont vécu et ce qu'ils ont fait. Pour couronner le tout, vous vous appuyez sur un texte qui n'a jamais existé "les feuillets d'Abraham"...

Comment pourriez-vous discerner quoi que ce soit ?
Pax Christi,
Catholique
Bonsoir Catholique

Combien vous avez essayé de justifier certains actes du Christianisme en essayant de percer des trous dans le l’Islam pour paraître juste et acceptable.

Une chose que vous ne comprendrez jamais et que vous n'accepterez jamais pour toutes raisons est le fait que l’Islam est la dernière révélation qui se veut Prévaloir sur les Autres révélations, ceci reste une évidence, donc le Coran nous signale les feuillets d’Ibrahim qui sont (Suhuf-i-Ibrahim), des écrits religieux, en fait une révélation donnée par Dieu à son prophète Ibrahim. Il a été dit que ce livre pouvait être en fait le Sefer Yetzirah, un livre mystique juif, attribué à Ibrahim.

La bible elle-même nous apprend qu'elle n'est pas complète en faisant référence à des livres qui ne s'y trouve même pas.
Par exemple, Jésus prêchait un évangile, celui de Dieu, nous dit Marc 1,14 en le prêchant de ville en ville.  Mais où est-il ?
 
Le Livre de l'alliance (Ex 24:7)
Les Guerres de l'Éternel (No 21:14)
Le Livre du Juste (Jos 10:13 ; 2 S 1:18)
Le Livre des actes de Salomon (1 R 11:41)
Le Livre de Samuel le voyant (1 Ch 29:29)
Le Livre de Nathan le prophète (1 Ch 29:29 ; 2 Ch 9:29)
Le Livre de Gad le prophète (1 Ch 29:29)
 
Je pourrai en ajouter encore d’autres Livres.

Ma chère Catholique Comment pourriez-vous discerner quoi que ce soit ?
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
http://dialogue-religion.forumalgerie.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Biographie des saints patriarches Abraham, Isaac et Jacob   

Revenir en haut Aller en bas
 
Biographie des saints patriarches Abraham, Isaac et Jacob
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Ancien et Nouveau Testament-
Sauter vers: